10299854_446988778771192_1522589236_n

Photo : el eternauta – jeudi 3 juillet 2014 / Titre : Le Montfleury à l’ombre des palmiers

Depuis le 1er décembre 2013,  nous pouvons tous compter sur la présence d’un nouveau complexe sportif évoluant parmi les plus grands, ce complexe connait un essor de fréquentation sans précédent. L’exigence de la mairie a incitée à mettre en place une structure multi-sportive ouverte au public. Quel que soit votre niveau, vous avez la possibilité d’intégrer la structure facilement. La piscine ouverte sur l’extérieur avec toit ouvrant accueille petits et grands, les 7 courts de tennis sont agrémentés d’équipements ludiques comme l’aire de jeux pour enfants et la salle municipale dédiée au bridge. Le tout se pratiquant dans un jardin public de 6500 m2 entièrement réaménagé avec une bambouseraie notamment. Une équipe de très haut niveau pour lequel l’objectif principal est de bien reprendre des forces propose de vous faire monter sur la plus haute marche des podiums de la restauration. Ces deux athlètes du fourneau, sous la houlette de Marcel, vous propose en contre bas de la piscine et face aux terrains de tennis, un espace terrasse gourmand de 45 places assises. Ces deux athlètes s’entraînent en continu, 7 jours sur 7 et vous proposent aussi d’organiser votre goûter d’anniversaire. Les salades (Italienne, Paysanne, New-York, Méditerranée, Caesar, Provençale, Pasta, Sportive, Grande bleue) sont copieuses et gourmandes, le prix varie de 7 à 8.50 euros. Les sandwichs sont coachés par un pain paysan frais croustillant, moelleux et très léger. Le Bagna, le Chicken, l’Italien, le Grec, le Montfleury, le Burger sont excellents. Une préférence néanmoins pour le Montfleury, spécialité qui réveillera et éveillera vos papilles au travers de son poulet miel tandoori, parmesan, tomates, oignons confits et sa sauce Caesar, les prix varient entre 5 et 7 euros. Pour les plus classiques, il est aussi possible de déguster entre deux un double croque, un hot-dog ou un panini pour 6.50 et 4 euros. Sans oublier les friandises, les boissons chaudes et froides, les desserts. Pour en savoir plus, lisez ou relisez le Cannes Soleil n° 137 de janvier 2014, pages 16à 20:  http://issuu.com/cannes/docs/cannes_soleil_janvier_2014/1?e=1307775/6158828

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here