Les jeux sont faits … retour sur le FIJ de Cannes et KAPLA

 » En construisant, on se construit soi-même  » TVDB

Nombreux sont ceux qui cherchent à faire fortune à partir de trois fois rien. Cela est pour la plupart d’entre nous un rêve inaccessible, une chimère … et pourtant tout peut être de l’ordre du possible. Il suffit parfois de croire en son idée, de se faire confiance et de se lancer à corps perdu dans l’aventure. Ce rêve est devenu réalité pour Tom van der Bruggen. Retour sur une sucess story. Vous vous demandez sans doute qu’elle fut cette invention. Pour vous mettre sur la voie, faisons un focus sur le Festival International des Jeux de Cannes …

Barbie s’est rendue cette année encore au famous Festival International des Jeux qui se déroulait du 27 février au 1er mars au Palais des Festivals er des Congrès de Cannes. Un rendez-vous unique pour tous les passionnés de jeux, petits et grands. Un festival à ne manquer sous aucun prétexte tant cet événement ludique autour du jeu compte parmi les plus célèbres en Europe. Mais impossible de faire son entrée en foulant le célèbre tapis rouge et pour cause les personnages du géant Playmobil y prennent place (pour le plus grand bonheur de tous). Le ton est donné, la cure de jouvence peut commencer. Il aura juste fallut se frayer un chemin parmi les 155 000 visiteurs de cette année.

Unknown

Unknown-1

Pour cette 29ème édition du Festival International des Jeux de Cannes, les joueurs se sont amusé, ont échangé et on (re)découvert des jeux. Près de 300 exposants, plus de 300 auteurs et illustrateurs de jeux nous ont offert la possibilité de tester des nouveautés, des avant-premières et des prototypes mais aussi de se divertir avec les best-sellers du genre. Les 30 000 m2 d’espace animations ont transformé le cœur du Palais des Festivals et des Congrès de Cannes. Un Palais des Festivals et des Congrès découpé en 5 zones avec un bonus cette année, une zone supplémentaire, un espace dédié aux enfants et aux familles de 4 000 m2. 5 zones donc pour 6 univers différents : la zone jeu de société, la zone tables d’Auteurs avec le premier Speed Dating ludique pour convaincre en 7 minutes un éditeur, la zone jeux traditionnels, la zone Simulation et Imaginaire, la zone Jeux Vidéo, la zone Enfants/Famille.

Cette année encore, le jury du Festival International des Jeux a eu la joyeuse, la ludique tâche de mettre à l’honneur auteurs, illustrateurs et éditeurs qui nous comblent de plaisir en nous proposant des créations ludiques, des jeux de qualité par leurs créativité, diversité, mécanismes, règles. Pour cette 29ème édition, les heureux gagnants de « l’AS d’Or Jeu de l’Année » sont :

  • dans la catégorie GRAND PUBLIC : COLT EXPRESS édité par Ludonaute dont l’auteur est Christophe Raimbault, illustré par Jordi Valbuena, jeu à partir de 10 ans
  • dans la catégorie ENFANT : LA CHASSE AUX GIGAMONS édité par Elena Games dont les auteurs sont Karim AOUIDAD et Johann Roussel, illustré par Marie-Anne Bonneterre, jeu à partir de 5 ans
  • dans la catégorie GRAND PRIX : FIVE TRIBES édité par Days of Wonder dont l’auteur est Bruno Cathala, illustré par Clément Masson, jeu à partir de 13 ans
  • dans la catégorie PRIX DU JURY : LOONY QUEST édité par Libellud dont les auteurs sont Laurent Escoffier et David Franck, illustré par Paul Mafayon, jeu à partir de 8 ans

Colt-Express-big

gigamons

five-tribesloony-quest

Et même si sa création n’a pas été sélectionnée par les membres du jury, il est un grand gagnant, un visionnaire dans le monde du jeu. Cette année, il a brillé par sa présence en foulant le sol du carré VIP enfants/famille. Retour sur celui qui enchante petits et grands depuis 1987 : Tom van der Bruggen. Retour sur l’univers des KAPLA.

Unknown-2

Ce jeu de construction est le fruit de la collaboration entre l’architecte Hollandais Tom van der Bruggen et l’artiste plasticienne Française Marie-Pascale Marsely. Désireux d’habiter dans un château français, il quitte sa Hollande natale et se trouve dans l’Aveyron la bâtisse de ses rêves … non sans compter une bonne restauration. Parce que les croquis, les plans, les cubes ne sont pas fonctionnels, ne permettent pas une modélisation, il utilise des planchettes toute simples en pin des landes. Après un premier prototype en 1981, il finit par définir judicieusement les dimensions des planchettes qui permettent de réaliser à l’infini des structures ce que le jeu en vogue dans les années 60 de cubes à empiler ne peut offrir. La longueur est égale à cinq fois la largeur, et la largeur est égale à trois fois l’épaisseur, une planchette aux dimensions magiques (117,4 mm par 23, 48 mm par 7,8267mm). Puis au cœur de l’Aveyron, en 1987, le célèbre jeu voit donc le jour.

Les premières planchettes seront réalisées par Tom van der Bruggen en personne. Les débuts sont difficiles et les écoles sont les premières à voir l’intérêt du jeu. Puis les expositions se succèdent comme celle au Musée des arts décoratifs de Paris qui lui permettent de se faire connaître. Les ventes décollent en 1988 et l’année suivante, le premier centre Kapla voit le jour à Paris (puis Lyon et Nantes). Sans cesse, la gamme s’enrichie avec : des planchettes de couleur (rouge, blanc et noir, rose, prune, bleu ciel, octocolor) des livres d’art (initiation, architecture, animaux, confirmé) et depuis 2006 des planchettes 2.0. Les nouvelles planchettes sont plus longues et proposent un dispositif d’attaches. Les pinces charnières permettent dès lors aux planchettes de pin de se lier, de s’articuler pour construire des structures légères, élégantes et stables … de quoi construire à l’infini. Seul l’imaginaire est une limite à la construction !

Unknown-4

Pour en savoir plus sur le monde KAPLA : www.kapla.com

Pour en savoir plus sur le monde TomTEcT : www.tomtect.com

Pour découvrir les centres Kapla, les animations proposées : www.kaplacentre.com

Pour en savoir plus sur le Festival International des Jeux de Cannes : www.festivaldesjeux-cannes.com