photo 2Photos : el eternauta – septembre 2014 / Titres : Massilia vintage Cagnes sur Mer, 13 ème édition du salon international de la mode et du design des années 20 à 80

Que l’on soit amateur, curieux, collectionneur, connaisseur, expert voire même passionné, chiner des objets vintage est une activité devenue tendance aujourd’hui. L’attirance plus ou moins enflammée portée au vintage à des origines multiples et variés. Pour Barbie, la qualité du travail, la finesse, l’intemporalité, l’originalité, le sens du chic et le charme de ces objets rétro sont autant de motivations pour que ces objets fassent partie intégrante de son quotidien sans forcément entrer en sa possession. Ils incarnent un autre mode de consommation (évite le gaspillage en réutilisant et en donnant une seconde vie à l’existant), sont durable (de nos jours, la plupart des produits semblent être assemblé au rabais au détriment de la qualité et de la pérennité) mais aussi plus économique (un beau meuble vintage est souvent plus économique à l’achat). Les objets vintage donnent du caractère et de personnalité à un intérieur, c’est sans doute pour cela qu’ils sont de plus en plus utilisés au quotidien. Barbie aime aussi le faire partie de l’histoire d’un objet, lui donner une autre fonction et une autre utilité.

L’activité insolite qui consiste à chiner des objets vintage se développe de plus en plus. Dernièrement, à Cagnes-sur-Mer, se tenait les 27 et 28 septembre dernier à l’Hippodrome un salon du vintage. Le Massilia vintage, le salon international de la mode et du design des années 20 à 80 a permis à certain de faire l’acquisition de fabuleux vintages, après s’être acquitté du tarif d’entrée. Les amateurs, les collectionneurs d’objets vintage le connaissent bien. Il faut dire que le Massilia vintage fêtait cette année ses 13 ans.

photo 4 (4)

photo 4 (3)

photo 2 (1)

photo 4 (1)

photo 3

photo 1 (4)

Véritable caverne d’Ali-Baba pour les passionnés de design, de vintage, de produits insolites, c’était the place to be. Les 60 exposants ont proposés pour la plupart des pièces uniques de mode et de design : vêtements, accessoires de mode, meubles, luminaires, tableaux, affiches de cinéma, jukebox … Les vendeurs, des brocanteurs professionnels pour la majorité, ont pu donner aux acheteurs l’historique de leur marchandise. Néanmoins, pour les non érudits du genre, se lancer sérieusement dans le vintage demande de faire au préalable quelques recherches sur le sujet pour en connaître les différentes périodes, matériaux et marques.

Cette année encore, les objets sont entreposés et mis en scène avec soin. L’œil a du mal à trouver un point de repère tant les curiosités furent nombreuses et les couleurs éblouissantes. Un joyeux désordre, une chasse excitante pour dénicher une pépite. Le temps d’un week-end, le visiteur ne fut pas au bout de ses surprises puisque le Massilia vintage avait proposé tout un florilège d’animations pour s’immerger complètement : des pin-up, des défilés de mode, un concert de rockabilly.Les amateurs de vieilles carrosseries ont pu également s’en mettre plein les mirettes avec les nombreuses voitures vintage.

photo 5

photo 1 (2)

photo 2 (2)

photo 3 (1)

Pour celles et ceux qui ont toujours rêvé de se glisser dans la peau de Dita Von Teese, So nice Pin-up proposait un stand de relooking rétro : coiffure et maquillage. D’ailleurs, Krytie Red Sugar de So Nice Pin-up propose plusieurs formules de relloking pin-up sur mesure, des cours particuliers ou des ateliers en groupe pour apprendre les bases, les trucs et les astuces du maquillage/coiffure rétro, de démarche aussi mais aussi une multitude de prestations diverses à domicile ou au boudoir sans oublier des formules d’enterrement de vie de jeune fille. Pour plus d’information :

www.sonicepinup.com

sonicepinup@yahoo.fr

C’était aussi l’occasion de découvrir les boissons Pin-Up, une marque artisanale Made in Toulouse à l’esprit SO US and SO VINTAGE. Pour les découvrir ou re découvrir les produits :

Pin-Up

Marque déposée par Defacto et Co

9, avenue des Mimosas – 31130 Balma

contact@pinupbieres.com

www.pinupbieres.com

photo 2 (3)photo 1 (3)

La touch glam de ce 13ème salon international de la mode et du design fut aussi l’occasion de découvrir des FOOD TRUCKS. Le concept prend ses origines Outre-Atlantique, aux Etats-Unis, et commence à rencontrer un succès certain en France. L’occasion donc de découvrir 2 camionnettes stylées qui proposaient une vraie cuisine de rue, bonne, maison et accessible financièrement. Ce fut aussi l’occasion de découvrir un camion aménagée autrement, en caravane shop. Petit joyau offrant une échoppe de mode et d’accessoires de mode sur quatre roues tout droit lui aussi inspiré des FASHION TRUCK. Ce camion boutique est itinérant et propose des vêtements et accessoires de créateurs, des pièces vintages et propose un dépot-vente de quoi refaire sa garde-robe sans trop se ruiner. Pour en savoir plus :

Charlotte

LETRUCKDECHARLOTTE@gmail.com

photo 2 (4)

photo 4 (5)

photo 3 (2)

Découverte également d’un artiste Eugène Barricade qui customise les panneaux de signalisation routière, les vinyls le tout dans un esprit vintage. Pour plus d’info :

Eugène Barricade

Street Art

eugenebarricade@yahoo.fr

barricadeeugene.blogspot.fr

photo 4

Le Salon du Vintage, le Massilia vintage a donc rassemblé les fans de fripes et d’univers rétro. Des exposants venus de presque toute la France pour célébrer toute la folie et le génie de ces années rétro. C’était 60 ans de mode et de desgin qui étaient exposés à l’occasion de ce salon … vivement l’an prochain !