POP’LISM’ : Rémy Chabreyron à l’espace culturel des Galeries Lafayette de Tours

20140809_151820

Photo : el  eternauta – août 2014 / Titre : Remy Chabreyrou expose à l’espace culturel des Galeries Lafayette de Tours

Si d’aventure, lors d’une virée shopping (ou pas) vous passez aux Galeries Lafayette de Tours, ne manquez pas de visiter une galerie d’art insolite. C’est devenu une bonne adresse comme on aimerait la garder pour soi mais la partager, c’est encore mieux. Préservé des regards, dans un recoin du 3ème étage des Galeries Lafayette, à gauche en sortant de l’ascenseur, un canapé. Un immense canapé vous attend, qui n’a d’ailleurs rien à envier aux galeries illustres, pour découvrir un artiste. Vous y serez bien installé pour découvrir une pépite de l’art pop surréaliste jusqu’au 19 septembre.

20140809_221123Photo : el  eternauta – août 2014 / Titre : Remy Chabreyrou « A la vie à l’amour  » 2014 – assemblage sur bois 270*180 en vitrine des Galeries Lafayette de Tours

Ce n’est pas un hasard d’ailleurs si les Galeries Lafayette de Tours propose à des artistes d’exposer dans l’enceinte de son bâtiment, de ce bastion de la mode. L’objectif est simple : faire découvrir aux visiteurs les talents d’aujourd’hui mais surtout ceux qui deviendront incontournables demain. Véritable révélateur de talent en somme. Le nouvel espace culturel des Galeries Lafayette de Tours permet aussi à des jeunes artistes de pouvoir exposer de manière intimiste (comme si nous étions dans notre salon) leurs oeuvres et de faire pour certains leur premiers pas dans le monde de l’ART. Un nouvel espace culturel, une vitrine sur un monde parfois peu accessible : la culture artistique. Les arts plastiques, le design et la mode sont depuis toujours étroitement lié. De ce fait, rien d ‘étonnant à ce que les Galeries Lafayette propose au fil de l’année une programmation bien ficelée. Des acteurs qui inspirent et amorcent des tendances dans le milieu de la mode. Alors que vous soyez Tourangeaux ou pas, faîtes un crochet au 3ème étage des Galeries Lafayette de Tours.

928056_1525221511043459_564337894_nPhoto : el  eternauta – août 2014 / Titre : Barbie au sein de l’espace culturel des Galeries Lafayette de Tours

Pendant les vacances d’août et à la rentrée, c’est l’artiste Rémy Chabreyrou qui expose quelques unes de ses oeuvres. Du 10 août au 19 septembre, au 3ème étage des Galeries Lafayette de Tours, vous pourrez admirer le talent de cet artiste peintre diplômé des Beaux-Arts de Tours. Cet artiste baigne pour l’heure dans un univers Pop et Surréalisme. Son but : dénoncer les écueils, les travers de la société de la consommation, notre société. Pour cela, il empreinte à la publicité, aux jeux vidéos, aux objets du quotidien … quelques détails, symboles et/ou stéréotypes pour créer sa propre vision et porter un regard caustique sur notre société. Une oeuvre personnelle qui interpelle en rendant beau ce qui est laid finalement. Son regard très critique sur notre société prend toute son ampleur dans un monde où « gaspillage » et « surconsommation » remplissent les étales des négoces, les étagères de nos placards et sont devenus monnaie courante. Une chose est sûre : les oeuvres de Rémy Chabreyrou ne laissent personne indifférent, elles interrogent par leur beauté, elles sont attirantes, ludiques mais à y voir de plus prêt c’est un regard affligeant qu’il porte. En résumé, son oeuvre Pop Surréalisme, c’est un peu une oeuvre artistique aux couleurs chatoyantes dont la beauté est dérangeante.

10611138_331596850341102_2106309475_nPhoto : el  eternauta – août 2014 / Titre : Barbie dans l’ascenseur qui la mène à l’espace culturel des Galeries Lafayette de Tours – une galerie d’art éphémère et atypique

Vous avez dit Pop Surréalisme

Il ne s’agit pas d’un mouvement artistique très récent, ni nouveau, même si depuis quelques temps il semble émerger. Pour la petite histoire, ce mouvement est né en Californie à la fin des années 1970. Appelé  » Lowbrow art  » puis  » Pop Surrealism « , il n’a de lien entre chaque artiste l’envie de mettre en avant une vision du monde, de la dénoncer parfois. Dans les années 90, ce mouvement prend de l’ampleur : les oeuvres de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Mark Ryden notamment permettent à ce mouvement de sortir de l’ombre et de devenir encore plus populaire. Le Pop Surréalisme reprend les éléments de la pop culture, puise et trouve son inspiration dans les comics, les dessins animés, l’univers du skate, la musique punk-rock, … Ces derniers étant alors détournés dans les oeuvres artistiques. Il se veut dès lors accessible à tous, non élitiste au même titre que l’était et l’est toujours le Pop Art. Quelque que soit le support (peinture, sculpture, pub, tag, jouet, …), les oeuvres sont teintées d’humour, d’espièglerie, d’horreur, de dérision voire même de cynisme et de vulgarité. Ce qui est génial dans de mouvement artistique c’est qu’il n’y a pas une unité particulière qui lie chacune des oeuvres. Le seul lien entre tous les artistes c’est le fait qu’il est une vision du monde décalée. Bousculer les idéaux de la beauté, en finir avec les stéréotypes, c’est par le jeu de l’iconographie de ce mouvement artistique que ces artistes y parviennent. Et pas besoin d’être un ponte ou d’avoir étudié les Beaux Arts pour comprendre les oeuvres !!

Quelques artistes : Benjamin Lacombe, Clayton Brothers, Williams, Marion Peck, Mark Ryden, Ray Caeser, Ödö.

 

Pour en savoir plus sur Rémy Chabreyrou :

20140809_152956

Laisser un commentaire